You are currently viewing Retour en France Covid : les Conditions d’Entrée

Retour en France Covid : les Conditions d’Entrée

Rentrer au pays implique de respecter certaines mesures sanitaires

Mise à jour le 6 février 2022.

Pas facile le retour en France en période de Covid ! Depuis maintenant 2 ans, les Français de l’étranger doivent respecter les mêmes restrictions sanitaires en entrant en France que tout autre voyageur. Tests, vaccins, certificats de rétablissement, pass sanitaire et désormais pass vaccinal… On ne sait plus où donner de la tête ! Installés à l’étranger en famille, seul ou en couple, vous n’avez peut-être pas suivi les dernières évolutions des mesures sanitaires.

Pour y voir plus clair, j’ai tenté de vous rassembler toutes les informations utiles pour un retour au pays un peu plus serein, même en temps de pandémie.

Les conditions d’entrée en France

Toute entrée et sortie du territoire français comportent des règles sanitaires strictes. Que vous soyez un simple touriste ou un Français de l’étranger, ces modalités concernent tout le monde. Voici donc ce qui vous attend à votre retour en France en période de covid.

Arrivée en France : les règles aux frontières

À son arrivée sur le sol français, toute personne âgée de plus de 12 ans doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance.

Toutefois, cette mesure ne concerne pas les personnes qui présentent un schéma vaccinal complet. En effet, celles-ci n’ont pas à présenter de test lorsqu’elles arrivent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

Mesures de contrôle sanitaire en fonction de son statut vaccinal

Si vous êtes vacciné, vous devez présenter :

  • un justificatif du statut vaccinal
  • une déclaration sur l’honneur attestant d’une absence de symptômes d’infection à la covid-19 et de contact avec un cas confirmé de covid-19.

Depuis le 1er février 2022, les personnes âgées de 18 ans et plus doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire, au plus tard 9 mois suivant l’injection de la dernière dose requise pour entrer en France.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous devez présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière une des deux preuves suivantes :

  • un certificat de rétablissement datant de plus de onze jours et de moins de six mois
  • un test PCR ou antigénique négatif datant de moins de 48 heures ou de moins de 24 heures avant le départ, selon votre pays de provenance.

Les tests ne concernent pas les enfants de moins de 12 ans.

Conditions d'entrée en France

Classification des pays en fonction de leur situation épidémique

Depuis le 9 juin 2021, dans le cadre de la stratégie de réouverture des frontières françaises et du décret du 1er juin 2021 modifié, une classification des pays/territoires a été mise en place sur la base des indicateurs sanitaires.

La liste des pays est adaptée selon les évolutions de leur situation épidémique.

Pour en savoir plus sur cette classification et vérifier ainsi les mesures qui s’appliquent à votre provenance, veuillez-vous reporter au site officiel du gouvernement.

L’entrée en vigueur du pass vaccinal en France

Le 16 janvier 2022, le Parlement a adopté définitivement le projet de loi instaurant le pass vaccinal.

Depuis le 24 janvier, le pass vaccinal est entré en vigueur sur le territoire français.

À partir du 15 février, les règles relatives au pass vaccinal évoluent pour les personnes âgées de plus de 18 ans et un mois. 

En effet, à compter de cette date, vous devrez réaliser la dose de rappel dès 3 mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de 4 mois maximum.

Les 3 preuves valables du pass vaccinal

Pour disposer du pass vaccinal, il faudra être en capacité de présenter les preuves suivantes, de façon numérique (via l’application TousAntiCovid) ou sur un support papier :

  1. Un schéma vaccinal complet
  2. Un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et moins de 6 mois
  3. Un certificat de contre-indication à la vaccination

À qui s’adresse le pass vaccinal ?

Le nouveau pass concerne toute personne âgée de plus de 16 ans. Les mineurs de 12 à 15 ans restent, quant à eux, soumis à l’obligation de présenter le pass sanitaire dans les lieux qui l’exigent.

Pour rappel, le pass sanitaire peut comprendre un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h, contrairement au pass vaccinal.

Où devrai-je présenter le pass vaccinal ?

Il est obligatoire de présenter le pass vaccinal dans les mêmes lieux que le pass sanitaire, c’est-à-dire :

  • Culture et loisirs : salles de sport, spectacles, concerts, festivals, cinémas, musées, bibliothèques…
  • Restauration : bars, cafés, restaurants y compris sur les terrasses
  • Événements professionnels : foires, salons
  • Transports publics : vols intérieurs, TGV, Intercités, trains, cars interrégionaux
  • Lieux touristiques : remontées mécaniques dans les stations de ski, campings, clubs de vacances
  • Établissements de santé : pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux malades.
Pass vaccinal en France

Comment obtenir le pass vaccinal si je suis expatrié et que je prévois un retour en France en période de Covid ?

Les Français de l’étranger, vivant hors de l’UE et vaccinés à l’étranger avec des vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments (AEM) ou leurs équivalents peuvent obtenir un pass vaccinal valable en France et dans l’espace européen.

Pour l’obtenir, vous aurez besoin de faire la demande en ligne à travers un formulaire. Vous devrez joindre des justificatifs par voie électronique. Ceux-ci se composent d’une preuve de vaccination, une pièce d’identité et une preuve de résidence à l’étranger.

Pour plus d’informations, consultez le site officiel du service public.

Pour le moment, vous devez vous soumettre à des modalités à l’entrée en France. Celles-ci varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. Je vous recommande donc fortement de vous renseigner sur les conditions appliquées à votre provenance. Pour cela, allez sur des sites officiels comme celui du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Sources : gouvernement.fr, diplomatie.gouv.fr, service-public.fr

Laisser un commentaire