Cécile Chaban, Spécialiste Certifiée de la Relation et du Couple

Cécile Chaban, Spécialiste Certifiée de la Relation et du Couple

La Relation et le Couple en Expatriation

Si l’expatriation est une belle aventure, elle comporte tout de même certaines difficultés, notamment au niveau de la vie en couple. Vivre à deux se cultive tous les jours et encore plus quand vous partez vivre à l’étranger en couple.

Des contrariétés peuvent effectivement apparaître pendant votre séjour international. Et vous n’avez pas toujours envie d’aborder vos problèmes de couple avec vos amis restés en France. Souvent vous gardez cette souffrance pour vous alors qu’il serait préférable de réagir dès l’apparition d’un mal-être.

Faire appel à un professionnel qui a l’expérience d’une vie expatriée est un atout non négligeable. Cela vous permettra de remettre votre couple sur les bons rails et éviter ainsi des tensions bien plus douloureuses.

C’est pourquoi j’ai souhaité vous présenter Cécile, expatriée aux Pays-Bas et Spécialiste Certifiée de la Relation et du Couple. Elle vous aidera à retrouver un apaisement, du sens, du dialogue et de la confiance dans l’avenir de votre couple.

Bonjour Cécile, peux-tu, en quelques mots, te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous. Je suis une (jeune) femme qui voit la vie comme une succession d’aventures à vivre. Je me dis que rien n’est immuable sauf si on fait le choix de faire des enfants. Alors là oui, a priori, pas de retour en arrière possible.

C’est donc pour cela que je n’ai jamais eu trop de difficultés à prendre des décisions, sauf celle de faire des enfants ou pas 😉. Finalement j’en ai 2 !

En 2011, tu es partie vivre aux Pays-Bas… Comment as-tu pris la décision de suivre ton conjoint à l’étranger ?

Mon conjoint est Néerlandais. Après deux années passées à faire des allers-retours, j’avais envie de savoir si notre vie à deux pouvait s’épanouir aussi en dehors des week-ends et des vacances. Je ne me sentais pas de lui demander de venir vivre en France. Car je sais qu’il aurait été malheureux et je n’aurai pas supporté de vivre cette responsabilité. 

Pourquoi t’es-tu lancée en tant que Spécialiste certifiée de la Relation de couple ?

J’ai toujours eu des métiers où la Relation d’aide, l’accompagnement étaient au cœur de mes missions.

Arrivée aux Pays-Bas et ne maitrisant pas la langue, je ne pouvais pas faire ce que je faisais en France (Assistante Sociale). J’ai essayé différentes choses ici, mais je sentais que je ne m’épanouissais pas.

En 2017, à côté de mon boulot, j’ai donc suivi cette formation de Conseillère Conjugale. Au départ ce fut « juste pour le plaisir ». Car j’avais envie de faire quelque chose pour moi en lien avec mes deux passions qui sont « le fonctionnement et les relations entre les gens » avec « le couple, la vie affective » (cela peut sembler bizarre comme passions, mais je ne suis ni sportive ni manuelle).

La qualité de la formation m’a surprise. J’étais contente de ressentir ce sentiment de « succès, réussite » suscité par les retours positifs et encourageants de ma formatrice. À côté, je vivais une situation professionnelle où je me sentais en échec. Et je perdais confiance en moi.

Donc finalement j’avais retrouvé un équilibre grâce à cette formation. J’apprenais des choses qui m’intéressaient vraiment, dans ma langue maternelle. Je n’avais pas l’impression de devoir faire des efforts pour y arriver.

Quelque temps après, j’ai pris la décision de démissionner. Et différentes circonstances m’ont prouvé que finalement, j’exerçais déjà le métier de Spécialiste de la Relation de manière informelle. J’avais donc toutes les capacités pour me lancer « vraiment » !

Les conjoints d’expatriés peuvent-ils faire appel à tes services de Spécialiste certifiée de la Relation de couple?

Sans le vouloir, 80 % des personnes que j’accompagne sont des femmes françaises expatriées à l’étranger suite à une promotion professionnelle de leur conjoint.

Donc oui, les conjoints d’expatriés peuvent me contacter et rien ne les oblige à faire cette démarche en couple.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

C’est très simple, on peut prendre RDV soit, via mon site internet où différentes formules sont possibles, en fonction des besoins et des attentes. Soit via les réseaux sociaux, je réponds toujours aux messages.

Parfois on ne sait pas trop si le professionnel peut nous aider, on hésite. Je trouve donc très important de prendre le temps de répondre aux différentes questions.

Les séances se font en visio (si la personne est seule elle peut ne pas mettre le mode vidéo). Cela a un côté très pratique pour les personnes vivant à l’étranger. En effet, elles peuvent s’exprimer sur des thèmes intimes et personnels dans leur langue maternelle et même si elles déménagent, le suivi est maintenu.

Parfois il s’agit d’une question bien spécifique que l’on peut « résoudre » en une séance. Quelquefois, plusieurs rendez-vous seront nécessaires.

Je suis soumise au secret professionnel. Donc si la démarche est faite sans le partenaire, nous pouvons faire en sorte que le paiement et la prise de rendez-vous restent « confidentiels ».

Quelles sont les principales difficultés que rencontre le couple en expatriation ? Et le conjoint d’expatrié ?

Comme tout couple, le couple expatrié va traverser des moments plus ou moins difficiles, mais avec quand même quelques particularités. Les facteurs pouvant fragiliser toute relation sont les suivants :

  • déménagement
  • arrivée d’un enfant
  • perte d’emploi
  • deuils

Pour le couple en expatriation, tous les ingrédients sont donc réunis pour venir tester le lien.

Ce que l’on peut constater, c’est ce sentiment de solitude qui peut être ressenti par les personnes vivant loin de leurs familles. Elles doivent faire face à des événements qui viennent déstabiliser la relation (exemple de l’arrivée d’un enfant) et mettre en péril le couple s’il n’a pas les outils pour communiquer sainement, prendre le recul nécessaire, faire face à ses émotions, etc.

Il en va de même pour les conjoints suiveurs qui peuvent vivre une sorte de perte d’identité professionnelle. Cela peut entrainer des répercussions personnelles, avec notamment une perte de confiance en soi, une frustration, une colère.

Par ricochet, au sein du couple des tensions peuvent apparaitre, avec parfois un sentiment d’être incompris par son partenaire.

Pour la personne qui est à l’origine de cette expatriation, c’est aussi un sentiment de responsabilité qui peut être difficile à vivre. Cela peut aussi se traduire par des comportements ou des paroles pouvant favoriser des incompréhensions, des conflits.

Les besoins et les attentes sont différents pour chacun et le risque d’un éloignement émotionnel et physique peut vraiment exister.

Quels sont les bénéfices que tu peux leur apporter en tant que Spécialiste certifiée de la Relation de couple?

Les personnes sont tout d’abord entendues et reconnues dans leur douleur, leurs doutes, leurs peurs.

Mon objectif est ensuite de leur transmettre les clés de compréhension pour y voir plus clair, pour comprendre pourquoi elles en sont arrivées là. Une fois que nous avons débroussaillé cette partie du chemin, je leur propose de mettre en place des actions (qui prennent différentes formes selon les situations) et d’avoir des réflexions qui les aidera à faire des choix, prendre des directions en conscience, et non plus d’avoir le sentiment de subir leur vie et de faire des choix par défaut.

Je leur donne les outils pour vivre une relation plus apaisée, pour gérer les conflits, pour retrouver une place dans la relation et plus largement pour (re)trouver du sens.

Comment prendre contact avec toi ton expertise nous intéresse ?

  • Via mon site internet
  • Via ma messagerie :
  • Sur les réseaux sociaux Facebook/Instagram

Merci Cécile pour cette présentation.

Cécile Chaban Spécialiste Certifiée de la Relation et du Couple

Cécile accompagne les personnes désireuses de (re)trouver du sens et de l’épanouissement dans leur vie affective. Grâce à son expertise, son écoute et sa bienveillance, Cécile permet d’y voir plus clair sur certains (dys)fonctionnements dans sa relation, de reprendre confiance en soi et de mettre en pratique ce qui est nécessaire pour aller vers un mieux-être à deux (ou parfois seule). 

Laisser un commentaire