Quels Défis Attendent les Conjoints Expatriés à l’Étranger ?

Quels Défis Attendent les Conjoints Expatriés à l’Étranger ?

Les Conjoints d’Expatriés face aux défis de l’Expatriation

La vie d’expatrié n’est pas un long fleuve tranquille, comme on aurait parfois tendance à croire. L’expatriation comporte beaucoup de points positifs mais aussi son lot de difficultés. Et quand vous suivez votre conjoint, vous vous retrouvez souvent face à des obstacles que vous n’aviez peut-être même pas imaginés avant de partir à l’étranger. Pour ne pas arriver dans votre pays d’accueil et rencontrer de mauvaises surprises, il est indispensable de connaître les défis qui attendent les conjoints expatriés à l’étranger.

Chaque arrivée dans un nouveau pays entraîne une période d’émerveillement mais également l’apparition de complexités souvent inattendues. Il n’est en effet pas toujours simple de s’intégrer dans un pays étranger. Les modes de vie sont généralement bien différents de nos habitudes françaises. L’expatriation peut alors vite se transformer en véritables défis psychologiques pour les conjoints d’expatriés. La plupart du temps, ces derniers font par ailleurs, le sacrifice de leur vie professionnelle pour suivre le conjoint dans la mobilité internationale. Au bout d’un certain temps, ce sacrifice peut compromettre le séjour à l’étranger.

Un autre défi qui attend les conjoints expatriés est la communication. Comment peuvent-ils comprendre les autochtones et comment peuvent-ils s’exprimer s’ils ne maîtrisent pas la langue du pays ? Enfin, l’expatriation peut engendrer également un sentiment d’isolement et bouleverser bien des couples ou des familles dans leur aventure internationale.

La vie à l’étranger ne ressemble pas à un séjour touristique. Elle se prépare en amont pour l’aborder de la façon la plus sereine possible. Ce n’est pas parce que vos vacances en couple ou en famille se sont toujours bien déroulées à l’étranger que votre expatriation sera aussi facile. Voyons donc plus en détails quels sont les défis qui attendent les conjoints expatriés à l’étranger.

Les difficultés d’intégration à l’étranger

Quitter son pays d’origine pour partir vivre à l’étranger en couple revient à s’adapter à un nouvel environnement. C’est comme si vous repartiez de zéro et parfois, les différences culturelles vous déstabilisent complètement.

Pourquoi est-il si difficile de s’intégrer dans un pays étranger ?

Souvent, nous sommes tellement dans l’excitation du projet d’expatriation que nous ne voulons pas nous pencher sur les obstacles que nous pourrions rencontrés. Or, il est important de connaître un minimum la culture locale, la mentalité et les coutumes de votre pays d’accueil. En vous documentant suffisamment à l’avance, vous éviterez la violence du choc culturel.

Après, tout dépendra de votre personnalité. Si vous êtes un·e adepte de l’aventure, vous préférerez peut-être avoir l’effet de surprise…

Par ailleurs, la difficulté d’intégration ne sera pas la même en fonction de la destination. Si la culture est proche de notre mode de vie français ou s’il s’agit d’un pays francophone, cela réduira le nombre de complications.

Ayez en tête que l’apprentissage de la culture peut s’avérer assez long. Laissez-vous donc du temps pour assimiler le fonctionnement de votre nouveau pays.

Comment s’intégrer dans la société ?

S’adapter dans un pays étranger requiert certaines qualités personnelles. Si vous faites preuve de volonté et de patience, alors votre intégration sera d’autant plus facile et rapide. Ce qui est certain, c’est que vous aurez besoin d’une sacrée énergie pour vous intégrer dans votre nouvel espace et ne plus vous sentir étranger. Entre l’apprentissage d’une nouvelle langue, la connaissance de votre quartier puis de votre ville de résidence, la création d’un nouveau réseau et j’en passe, vous allez devoir trouver un juste équilibre pour réussir au mieux votre intégration dans la société.

Discuter les mesures de prévention et de préparation interculturelle de l’expatriation

L’atout que vous possédez dans cette aventure est que vous ne partez pas seul·e ! Vous avez pris la décision de partir vivre à l’étranger en couple alors profitez-en pour communiquer le plus possible avec votre conjoint. Exposez ensemble vos craintes, vos doutes et anticipez les difficultés. Car celles-ci ne seront pas les mêmes pour le conjoint suiveur que pour la personne qui a décroché une mission à l’étranger. C’est donc l’occasion de parler en toute sécurité et de trouver des solutions pour être prêt lorsque les obstacles se mettront sur votre chemin.

Les difficultés d'intégration à l'étranger

Les défis psychologiques qui attendent les conjoints expatriés à l’étranger

Même si l’expatriation reste sans conteste une expérience enrichissante pour tous, elle n’en demeure pas moins une épreuve. En effet, il arrive que des défis psychologiques inédits attendent les conjoints expatriés à l’étranger.

Gérer le stress en expatriation

Tout départ dans un nouveau pays implique un véritable changement de vie. Il est donc tout à fait normal de ressentir une dose de stress, surtout avant de partir. Pour vous rassurer, renseignez-vous sur votre future destination grâce aux dossiers pays du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, ou échangez avec des Français qui sont déjà sur place pour donner des réponses à vos questions. Plus vous saurez à quoi vous attendre et moins vous serez anxieux. Et finalement, mieux vous serez préparé à faire face aux défis présents sur le terrain.

Si vous avez déjà connu des situations de stress dans votre vie avant de vous expatrier, vous avez peut-être déjà étudié diverses solutions pour y faire face. Dans ce cas, appliquez les mêmes méthodes avant et pendant votre séjour à l’étranger. Il existe de nombreuses techniques adéquates et adaptées à chacun. Ce peut être de la méditation, de la relaxation, du yoga, de la sophrologie… À vous de trouver les mécanismes qui sont le plus en accord avec vous-même pour faire face au stress de l’expatriation.

La dépression en expatriation : un sujet encore tabou

Les personnes qui n’ont jamais quitté leur petit cocon n’imaginent pas que les conjoints expatriés puissent avoir des passages dépressifs. Car pour elles, l’expatriation rime avec de belles conditions de vie, un cadre paradisiaque, des vacances à longueur de temps… Du coup, si vous recherchez du soutien auprès de vos proches restés en France, vous avez parfois du mal à vous faire comprendre.

Et pourtant, la dépression peut toucher les conjoints suiveurs. Les raisons sont multiples : elles vont de l’éloignement au manque de repères, aux angoisses qui en découlent ou encore à la peur de se confier et d’être incompris. De plus, en fonction du pays de destination, il n’est pas toujours évident de trouver un professionnel ou un ami sur place pour trouver une oreille attentive et réconfortante.

La déprime peut toucher n’importe qui, et dans ces moments compliqués, il est tout de même important de pouvoir se confier. Pour oser en parler, faites des recherches sur internet. Certes, vous n’aurez pas le contact physique, mais vous aurez au moins des forums, des groupes privés ou encore des spécialistes qui sauront vous écouter, vous aider et qui pourront aussi vous apporter des solutions. Et puis vous verrez également que vous n’êtes pas l’unique personne à connaître des petits coups de blues.

Le syndrome de l’expatrié au retour en France

Il arrive que le retour en France soit un atterrissage difficile pour une partie des expatriés. Certains vont même jusqu’à connaître une véritable déprime au retour d’expatriation. Heureusement, tous ne vont pas jusqu’à cette profonde crise. Un retour au bercail difficile ? Cela peut paraître difficile à croire. Mais la réalité est qu’une sorte de décalage se crée lorsque vous êtes habitué à vivre à l’étranger. Ce décalage peut se faire sentir avec vos proches restés en France, le changement de rythme de vie, les codes et habitudes françaises que vous aviez oubliés jusque-là.

Comme une expatriation, le retour en France est finalement le début d’une nouvelle vie. Vous aurez besoin d’un peu de temps pour retrouver votre terre natale et cette sensation de vous sentir de nouveau chez vous. Revenir dans son propre pays fait partie également des défis qui attendent les conjoints expatriés.

Les défis psychologiques en expatriation

Retrouver une vie professionnelle en expatriation : un véritable challenge pour les conjoints expatriés

Pour de nombreux conjoints expatriés, la carrière s’est stoppée net en décidant de partir vivre à l’étranger. Si certains font le choix de rester sans travailler au début de l’expatriation, d’autres souhaiteront trouver une activité professionnelle à l’étranger.

Pour aller plus loin : Comment Trouver un Emploi à l’Étranger ?

Pourquoi travailler à l’international ?

Vous êtes plus de 80 % de conjoints suiveurs à vouloir continuer une vie professionnelle en expatriation. Un tel engouement ne vient pas nécessairement du fait que ces conjoints ont besoin de revenus. Il existe d’autres raisons qui les poussent à vouloir sortir du cadre des femmes ou du mari au foyer qui passe son temps à la maison pendant que son conjoint travaille.

Souvent, l’accompagnateur disposait d’un bon métier en France. Doté de diplôme, il était reconnu pour ses compétences et pour le travail qu’il fournissait. À l’étranger, il aspire à retrouver cette personnalité qui lui fait défaut dans son nouvel environnement.

Le conjoint suiveur ressent cette envie d’exister professionnellement pour être reconnu auprès des personnes qu’il va rencontrer pendant son expatriation, de ses proches restés en France, de son partenaire qui ne sera donc plus seul à travailler…

Les obstacles à l’emploi des conjoints expatriés

Lorsqu’on débarque dans un nouveau pays, on ne connaît pas grand monde. L’étroitesse de son réseau est donc un premier obstacle à sa recherche d’emploi à l’étranger. Il faudra en effet un peu de temps pour commencer à se faire connaître et à rencontrer des personnes qui pourraient être à même de vous aider à décrocher un contrat de travail.

Par ailleurs, les conjoints accompagnateurs doivent faire face à la barrière linguistique. Si vous ne partez pas vivre dans un pays francophone, la connaissance d’une seconde langue peut vite devenir indispensable pour trouver du travail.

Enfin, il est important de bien connaître le marché de l’emploi local. Vos exigences professionnelles ne correspondront peut-être pas aux besoins des entreprises implantées dans votre pays d’accueil.

La motivation comme atout pour travailler à l’étranger

L’expérience professionnelle à l’étranger sera toujours positive lors de votre retour en France ou lors d’une prochaine expatriation. Elle démontrera que vous savez vous adapter quel que soit l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Pour les plus motivés, l’expatriation sera l’occasion de se reconvertir professionnellement. Pour y arriver, certains n’hésiteront pas à suivre une formation en ligne depuis l’étranger. Acquérir de nouvelles compétences les aide à passer à l’action et à trouver un job en accord avec leur personnalité.

Pour aller plus loin : Devenir Freelance à l’Étranger

Retrouver une vie professionnelle en expatriation

La barrière linguistique : un des défis qui attend les conjoints expatriés à l’étranger

La barrière de la langue est une des principales difficultés que rencontrent les conjoints expatriés. Non seulement la langue locale empêche de vous intégrer facilement dans votre pays d’accueil, mais comme nous l’avons vu précédemment, elle peut devenir un véritable frein pour décrocher un contrat local.

Les avantages d’apprendre une langue étrangère

Les bénéfices de l’apprentissage d’une langue étrangère sont nombreux. Non seulement la maîtrise de la langue locale vous facilitera votre adaptation, mais elle vous ouvrira des portes, que ce soit dans votre réseau personnel ou professionnel. De plus, vous vous sentirez bien mieux si vous pouvez communiquer avec la population locale.

Comment arriver à maîtriser une langue étrangère ?

L’importance des langues étrangères en expatriation est reconnue. Votre séjour à l’étranger sera facilité dès lors que vous parlez la langue locale. De nos jours, internet est devenu une passerelle d’accès pour les connaissances linguistiques. Vous y trouverez toutes sortes de cours ou de formations en ligne. Par ailleurs, vous aurez certainement accès à des cours sur place. N’hésitez pas à demander autour de vous ou à l’entreprise de votre conjoint pour qu’elle vous aiguille au mieux. Parfois même, l’entreprise de votre conjoint vous proposera des cours gratuits en arrivant.

Pour aller plus loin : Peut-On S’Expatrier Sans Parler Un Mot d’Anglais ?

La langue étrangère et l’isolement : les défis qui attendent les conjoints expatriés à l’étranger

Il est difficile de pouvoir prendre la parole quelque part si vous ne maîtrisez pas la langue du pays dans lequel vous vous expatriez. La conversation s’en voit donc écourtée après un simple bonjour, si vous ne savez pas vous exprimez davantage. Du coup, ne pas parler la langue locale peut peser sur votre quotidien. Le risque d’isolement est grand d’autant plus si vous n’avez pas encore intégré une communauté expatriée qui puisse vous aider au moins dans les débuts de votre installation.

La barrière linguistique en expatriation

Le sentiment d’isolement

Le statut de conjoint d’expatrié suppose parfois son lot de solitude. Le conjoint suiveur a tout quitté pour suivre son partenaire dans sa mobilité internationale. Certes, la décision a été bien réfléchie et prise à deux. D’ailleurs, au début de l’expatriation, le couple est bien trop occupé avec son installation pour envisager, ne serait-ce qu’un moment, un sentiment d’isolement. Et pourtant…

L’éloignement avec les proches

Une fois qu’on est loin de son pays d’origine, il arrive des moments pendant lesquels on se sent seul face à soi-même. Le conjoint d’expatrié peut ressentir un grand vide creusé par l’absence de ses amis, de sa famille ou même de sa culture. Au moindre souci ou à l’envie de partager ne serait-ce qu’un café, le conjoint accompagnateur n’a plus ses proches à ses côtés. Il peut alors vite se sentir isolé s’il ne construit pas son nouveau réseau.

La solitude en expatriation

La personne qui a décroché un poste à l’étranger est bien occupée par ses journées. Dès lors, il arrive que le conjoint ressente son absence comme étant de plus en plus importante. Sans le vouloir, la distance risque de s’installer au sein du couple sur le plan psychologique. Le conjoint suiveur peine à surgir de l’ombre de son partenaire et s’isole progressivement dans son foyer. Il lui faudra alors d’énormes ressources pour retrouver une estime de soi qui lui permettent de rayonner de nouveau et de ne pas se laisser absorbé par la solitude.

Le sentiment d'isolement en expatriation

Pour faire face à tous ces défis qui attendent les conjoints expatriés, l’importance est de bien préparer son départ en expatriation et d’en parler longuement avec son partenaire et ses enfants, le cas échéant. Le dialogue est de mise pour réussir à vivre pleinement son séjour à l’étranger.

Vivre dans un autre pays est certes une expérience exceptionnelle qui change un individu et fait évoluer son rapport au monde. Il faut toutefois garder à l’esprit que l’expatriation est loin d’être complètement idyllique et que le conjoint expatrié est généralement confronté à quelques difficultés pendant ses années d’expatriation. La personnalité de chacun va donc jouer un rôle important dans la vie à l’étranger et le couple devra prendre du temps pour s’écouter et faire face ensemble aux obstacles qui se dressent sur leur chemin d’expatriés.

Et pour vous, quel a été ou quel est votre plus grand défi en tant que conjoint expatrié ? N’hésitez pas à nous le partager en commentaire.

Laisser un commentaire