You are currently viewing Avantages et inconvénients de s’expatrier au Canada

Avantages et inconvénients de s’expatrier au Canada

S’expatrier au Canada : une expérience à tenter

Les Français désireux de partir vivre à l’étranger sont nombreux à choisir le Canada. Et pour cause ! Depuis quelques années, le gouvernement canadien a mis en place des programmes d’incitation à l’expatriation. Une aubaine pour les Français puisqu’ils ont ainsi la possibilité de travailler soit dans la partie francophone soit anglophone du Canada.

Mais l’emploi n’est pas la seule raison qui poussent les Français à s’installer au pays de l’érable. Il existe en effet de nombreux avantages qui incitent les familles à tenter l’aventure outre-atlantique.

Toutefois, avant de s’installer sur ce territoire, il faut tout de même avoir en tête certains inconvénients que vous risquez de rencontrer une fois sur place. Pour vous aider à mûrir votre réflexion d’un prochain départ, je vous ai listé les différents points à connaître afin d’éviter les mauvaises surprises lors de votre expatriation au Canada.

Comment s’expatrier au Canada ?

Lorsque vous prenez la décision de partir vivre au Canada, vous allez devoir effectuer une demande de visa spécial. Cette démarche s’accomplit auprès de l’organisme gouvernemental Citoyenneté et Immigration Canada. Le site regorge d’informations sur le pays et les différents programmes d’immigration. Je vous invite à le consulter avant de quitter la France. Vous y trouverez des renseignements sur les conditions d’admission, l’obligation de connaissances linguistiques en français ou en anglais, les dates de départs possible…

La résidence permanente

Il est important de savoir que pour résider au Canada, vous devrez faire preuve avant tout de patience ! En effet, les procédures pour obtenir la résidence permanente sont plutôt longues et onéreuses. Si vous êtes éligible au Programme d’Entrée express, les délais sont raccourcis. Pour connaître plus en détails toutes les modalités d’entrée et les programmes qui vous concernent, rendez-vous sur le site dédié à l’immigration au Canada.

L’expatriation temporaire

S’il s’agit d’une expatriation temporaire, c’est-à-dire d’une durée de 6 à 24 mois dans le cadre d’un VIE (Volontariat International en Entreprises) par exemple, vous devrez également entamer des démarches afin d’obtenir un visa spécial.

Comment s'expatrier au Canada ?

Les avantages de vivre au Canada

Si la communauté française est bien présente au Canada c’est qu’il existe de bonnes raisons de s’installer sur cet immense territoire ! Avant de partir, il est important de savoir ce que vous allez y trouver !

L’accueil chaleureux des Canadiens

Les ressortissants français apprécient particulièrement l’accueil que leur réservent les Canadiens. L’amitié, la chaleur et la simplicité sont des qualités appréciées des Français à l’étranger. Ceux qui ont déjà séjourné au pays de l’érable peuvent vous en dire plus sur ce point.

La diversité culturelle du Canada

Le Canada est un territoire très ouvert sur le plan culturel. Les nombreux immigrants qui ont choisi de s’y établir ont contribué à rendre son identité unique et précieuse. L’immigration est une fenêtre ouverte vers d’autres cultures qui enrichissent la société canadienne.

La qualité de vie élevée

Savez-vous que le Canada se retrouve souvent en tête de liste des états où il fait bon vivre ? Sa qualité de vie en fait d’ailleurs sa grande force. Elle inclut généralement les coûts au quotidien, l’accès à l’éducation, la santé, la stabilité politique, l’équilibre vie privée-vie professionnelle, le marché de l’emploi, les libertés individuelles ou encore la proximité de la nature. Ce sont autant d’atouts qui font le bonheur de bon nombre d’expatriés français.

Travailler au Canada, une terre d’opportunités

Le marché de l’emploi est plutôt dynamique au Canada et de nombreuses entreprises sont en recherche constante de personnel qualifié. Certes, les normes du travail paraissent plus exigeantes qu’en France (40 heures par semaine et 3 semaines de congés annuels) mais le niveau de stress est au contraire, bien moindre.

Si vous souhaitez connaître les secteurs porteurs pour créer votre entreprise ou rejoindre une multinationale, je vous recommande l’outil que met à disposition le gouvernement du Canada. Il s’agit d’une méthode d’analyse de tendances sur le marché du travail. Grâce à elle, vous pouvez suivre le marché de l’emploi par métier (selon la classification nationale des professions) et mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un travail.

Un état à la richesse linguistique

Les deux langues officielles du Canada sont l’anglais et le français. Eh oui, il s’agit d’un état bilingue ! Mais attention, cela ne veut pas dire que le pays entier parle français ! Il existe des régions totalement anglophones alors si vous ne parlez pas un mot d’anglais, il est préférable d’opter pour une région comme le Québec.

Si vous résidez dans la partie francophone, vous remarquerez que l’accent et le vocabulaire sont différents. Ne soyez donc pas surpris si l’on vous donne un bec (un bisou) ou si l’on vous parle de congestions au lieu de vous parler d’embouteillages !

Le Canada : un vrai dépaysement

Le Canada dispose d’une grande diversité de paysages et permet de ravir tous les goûts. Des montagnes à perte de vue, des forêts immenses, des glaciers, des lacs étincelants, etc. On peut citer les célèbres chutes du Niagara, le glacier Athabasca, le Moraine Lake… Ce sont tout autant de décors de carte postale que vous pourrez admirer pendant votre séjour. Pour les Français qui disposent d’une véritable passion pour la faune et la flore, le pays de l’érable est la destination parfaite pour s’en mettre plein la vue !

Et puis en plus d’être beau, le Canada offre un environnement propice à la pratique de sports et de loisirs tels que le ski, la randonnée, la pêche, la plongée sous-marine ou encore le golf !

L’ambiance des grandes villes canadiennes

Les expatriés s’établissent la plupart du temps dans l’une des trois métropoles du Canada : Toronto, Montréal et Vancouver. Il faut dire que la plupart du temps, les expats partent s’installer là où ils ont la possibilité de décrocher un emploi. Le coût de la vie est certes plus élevé que dans des municipalités moyennes, mais l’ambiance des métropoles attire de nombreux Français.

A côté de ces grandes métropoles, résider au pays de l’érable peut aussi être synonyme de découvertes de localités moyennes plus abordables, comme Halifax et Ottawa, voire de villes à taille humaine, à l’instar de Québec City et Oakville.

L’expatriation au Canada va vous emmener vers l’exploration du visage urbain, la découverte de la culture autochtone et la gastronomie créative, l’ambiance autour de scènes artistiques… Bref, vous aurez de quoi faire aussi dans les grandes localités canadiennes.

Avantages de vivre au Canada

Les inconvénients de s’expatrier au Canada

Lorsque qu’on s’installe à l’étranger en famille ou que l’on part en couple, il est bien aussi de prendre conscience des inconvénients de son état de résidence. Et au Canada, quelques points pourraient ne pas vous plaire. Alors autant les connaître à l’avance !

Le climat pas toujours simple à supporter

Le Canada est soumis à des écarts de température importants entre les saisons.

L’hiverdure environ six mois de novembre à avril avril. Il faut savoir que le climat hivernal au pays de l’érable est l’un des plus rigoureux au monde ! En effet, les températures peuvent descendre jusqu’à -20°C ou plus ! Dans la municipalité de Québec, la neige fait généralement son apparition à hauteur de 150 jours par an. Quant à l’été, il débute en juin avec des températures douces qui peuvent grimper jusqu’à 30°C en août.

Malgré ces différences de températures lors du changement de saison, le Canada demeure un territoire qui peut se parcourir été comme hiver avec de nombreuses activités extérieures.

Les longues distances entre les villes

Le Canada est le deuxième état du monde en étendue. Imaginez donc les distances que vous aurez à parcourir d’une province à l’autre ! Parfois, cela devient vite fatiguant d’effectuer 4 à 5 heures de route pour une simple escapade, ou une formalité à effectuer dans un consulat français le plus proche. Alors prenez votre mal en patience et roulez tranquillement.

Si vous devez rejoindre une grande ville du Canada, regardez les possibilités qui vous sont offertes avec le train. Certes, les trains sont beaucoup plus limités en vitesse qu’en France, mais ce peut être une option intéressante si vous vous lassez de vous déplacer en voiture.

Le décalage horaire avec la France

Vivre au Canada, c’est avoir entre 6 et 9 heures de décalage avec sa famille restée en France. Vous ne pourrez donc pas vous déplacer chaque semaine pour assister à des événements importants ou simplement prendre un verre avec un ami qui réside en France. Il faut aussi réfléchir à la bonne heure pour appeler son entourage.

Cet inconvénient ne concerne pas seulement cette destination. Mais c’est un aspect à prendre en compte si vous souhaitez garder un lien très proche avec vos amis et votre famille.

Inconvénients de s'expatrier au Canada

Après cet article qui traite des avantages et inconvénients de s’expatrier au Canada, j’espère que vous y verrez plus clair dans votre projet d’installation. Malgré les contraintes que vous rencontrerez, cette expérience canadienne restera sans aucun doute incroyable.

Et si vous avez encore quelques doutes, pourquoi ne pas envisager un bref séjour afin de vous faire une première impression sur la vie au Canada ?

N’hésitez pas à nous dire ce qui vous a plu ou non lors de votre séjour Outre-Atlantique ! À la revoyure !

Laisser un commentaire