You are currently viewing Expatriation : Comment surmonter la Barrière de la Langue ?

Expatriation : Comment surmonter la Barrière de la Langue ?

Communiquer avec un résident qui ne parle pas français

La barrière de la langue est un des principaux défis de l’expatriation. En effet, il peut être difficile de se sentir chez soi ailleurs si on ne parle pas la langue du pays.

Une fois dans votre nouveau pays, vous aurez besoin de vous adapter à un nouvel environnement, une autre culture et la plupart du temps à une nouvelle langue.

Si vous souhaitez pouvoir vous débrouiller pendant toute la durée de votre séjour et vous intégrer le plus rapidement possible pour réduire tout sentiment d’isolement, il est indispensable de parler la langue du pays.

Voyons donc de quelle façon surmonter la barrière de langue et vivre pleinement votre expatriation.

Quand la langue est-elle une barrière ?

Définition de la barrière linguistique

La barrière linguistique est la difficulté rencontrée par des interlocuteurs de langues différentes pour se comprendre.

En expatriation, il n’est donc pas rare que vous soyez confronté à cette difficulté. En effet, un expatrié ne maîtrise pas forcément la langue du pays d’accueil et aura donc du mal à s’adresser à des personnes qui ne parlent pas français.

Franchir la barrière de la langue n’est pas toujours facile mais c’est surmontable grâce aux conseils utiles qui vont suivre.

Un quotidien transformé en course d’obstacles

Sans maîtrise de la langue locale, la vie quotidienne est une vraie course d’obstacles. Tout peut vite devenir source d’angoisse ou vous mettre mal à l’aise. Ce fut d’ailleurs mon cas lors de ma première expatriation…

Loin de mes proches, dans un pays où je parlais pas la langue, je me suis sentie vite perdue. Bien sûr, je pouvais m’exprimer en anglais car la majorité des personnes comprenaient la langue de Shakespeare, mais j’étais incapable de décrypter l’écriture. Lorsque je recevais du courrier ou que je devais remplir des formulaires, je me sentais totalement impuissante.

Cette langue, l’hébreu, je l’ai finalement apprise et c’est comme si tout devenait plus clair ensuite.

Alors oui pour surmonter cet obstacle, il va falloir passer à l’action !

quand la langue est elle une barrière

Comment communiquer avec une personne étrangère ?

La barrière de la langue en expatriation s’avère être un véritable défi pour bon nombre d’expats et de conjoints expatriés. En effet, la durée du séjour fait en sorte qu’il va bien falloir un jour ou l’autre, parler ou se faire comprendre par les habitants.

Des conversations mélangeant les langues

Au début, vous allez peut-être essayer de prononcer quelques mots de la langue locale en y associant des mots en français ou en anglais. Et en procédant de cette façon, vous devriez tout de même arriver à obtenir ce que vous cherchez. Mais à la longue, cela va vite devenir fatigant aussi bien pour vous que pour vos interlocuteurs.

Le langage corporel

En arrivant dans votre pays d’accueil, vous allez aussi vous exprimer certainement en utilisant vos mains ou gestes pour tenter d’obtenir ce dont vous avez besoin. Mais à long terme, il sera nécessaire d’utiliser un langage plus clair pour vous faire comprendre.

En outre, il faut savoir que certains pays possèdent des traditions gestuelles qu’il vaut mieux connaître avant de vous aventurer dans des mouvements qui pour vous semblent anodins. En effet, tous les gestes ne sont pas internationaux. Chaque culture a ses spécificités, ses codes. Vous devrez donc vous adapter pour éviter potentiellement des malentendus, voire des ennuis.

communiquer avec une personne étrangère

Les conseils pratiques pour affronter la barrière de la langue en expatriation

Tout d’abord, sachez que le fait de parler une autre langue que la vôtre n’est pas un problème si vous avez envie de le résoudre. Quand vous y mettez un peu d’ardeur, le résultat se fera vite ressentir. Je vous donne quelques conseils pratiques pour surmonter la barrière de la langue.

Se familiariser avec la langue à l’étranger

Lorsque vous arrivez à destination, vous pouvez commencer à vous familiariser avec la langue en sortant simplement de chez vous. Par exemple, ce peut être prendre le bus, vous rendre dans un café ou encore dans les commerces. Vous allez ainsi vous imprégner de l’accent, retenir des mots… Sans vous en rendre compte, vous commencerez à apprendre des choses.

D’autre part, participer à des activités culturelles est aussi un bon enrichissement. Par exemple, vous pouvez aller écouter un concert ou un spectacle dans la langue locale. Ainsi vous habituerez vos oreilles à la prononciation de la langue et là aussi vous pourrez même apprendre quelques mots.

S’ouvrir à la culture afin de faciliter les échanges

Pour apprendre une langue, il est très important de communiquer avec les gens qui la parlent. Faire des rencontres est alors un point clé pour échanger. Et puis c’est la porte ouverte également pour vous faire des amis à l’étranger. Vous pouvez, par exemple, aller à une soirée dansante ou sortir avec les amis ou la famille d’une personne qui parle l’autre langue. En les écoutant et en essayant de dire quelques mots, vous allez pouvoir mieux vous intégrer et briser la barrière de langue.

Le meilleur moyen d’apprendre une langue est donc de passer un peu de temps avec des personnes qui la parlent.

Apprendre les bases linguistiques

Avant de parler couramment une autre langue, il est nécessaire de commencer par apprendre les bases. Cela vous permettra de vous faire comprendre dans les situations difficiles et d’avancer plus rapidement.

Vous aurez tout le temps après cela d’approfondir votre connaissance des mots et des expressions. Apprenez donc en priorité les phrases utiles pour vous débrouiller dans la vie de tous les jours.

Et pour mettre un peu de fun dans l’apprentissage de la langue, n’hésitez pas à vous lancer dans des jeux qui utilisent le langage. Faites, par exemple, un jeu de questions-réponses avec des personnes locales. Essayez quelque chose de nouveau chaque jour : écoutez de la musique, parlez-vous en préparant le repas… La règle d’or reste la même : mettez du piment dans votre vie quotidienne afin de vous imprégner de la langue sans même vous en rendre compte !

Développer son vocabulaire

Le vocabulaire est l’un des éléments-clés pour étendre vos conversations. Une fois que vous aurez assimilé les mots de base, vous pourrez donc élargir votre vocabulaire. Pour cela, il existe plusieurs moyens :

  • Écrire les mots que vous apprenez chaque jour dans un petit carnet. Répétez-les le soir avant de vous coucher pour les graver dans votre mémoire.
  • Imaginer de nouvelles utilisations pour les mots que vous connaissez déjà. Les mots sont souvent plus difficiles à retenir quand ils sont utilisés dans des phrases compliquées. De ce fait, essayez de les simplifier en les utilisant dans vos propres phrases.
  • Apprendre des expressions et des proverbes. Ils sont souvent assez simples et peuvent être utiles pour élargir votre vocabulaire.
  • Écouter des chansons ou des podcasts qui utilisent le vocabulaire que vous souhaitez apprendre.

Tous ces conseils pratiques vous permettront de mémoriser les mots et de les assimiler pour de bon. L’expérience montre que l’immersion dans la langue est un gage de réussite. Vous devriez donc dépasser cette barrière de la langue en mélangeant effort, motivation et détermination !

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’apprentissage d’un langue, il faut savoir qu’il existe des méthodes efficaces et disponibles partout dans le monde.

conseils pour surmonter la barrière de la langue

Les méthodes pouvant vous aider à apprendre une langue

Pour surmonter la barrière de la langue, il est primordial de trouver des solutions afin de comprendre l’autre et d’être compris. La communication est un élément important dans une expatriation car elle est source de rencontres, de partage et d’ouverture. La barrière de la langue doit donc être surmontée afin de pouvoir apprendre le mieux possible la langue du pays d’accueil.

Application de traduction : un outil pratique

Ici je vous donne une astuce incontournable pour d’abord vous rassurer, et pour utiliser sur place en cas de besoin. En effet, au début de votre expatriation, vous aurez besoin de communiquer avec les habitants. Et apprendre la langue va prendre un petit peu de temps. Alors en attendant, vous pouvez traduire un contenu dans la langue locale grâce à des applications de traduction. Cela vous permettra de trouver vos mots lorsque vous n’avez pas encore eu l’opportunité de les apprendre et également de vous faire comprendre.

Pour ma part je vous recommande l’outil gratuit Deepl. Mais vous pouvez aussi opter pour Google traduction. Bien entendu, ces traductions ne sont pas toujours exactes. Néanmoins, elles sont un bon moyen d’entamer une conversation.

Les cours linguistiques avec des professeurs natifs

Apprendre la langue avec un professeur natif est une des meilleures solutions pour faire tomber cette barrière linguistique. L’avantage est que l’enseignant va pouvoir vous expliquer les règles de la langue et les spécificités locales. Il vous apportera aussi tous les conseils qui vous aideront à avancer dans votre apprentissage. Vous serez mis très vite dans le bain même si vous partez de zéro. Soit vous pouvez prendre quelques cours avant de vous expatrier, soit lorsque vous avez procédé à votre installation à l’étranger.

Quand je suis arrivée en Israël, je ne connaissais rien à l’hébreu. Je ne parlais pas un mot et pour moi, l’écriture hébraïque était illisible. Mais la situation a vite changé lorsque j’ai décidé de m’inscrire à des cours collectifs.

Je me souviens qu’en passant la porte de la classe le premier jour, la prof s’adressait déjà aux élèves en hébreu. Jamais elle n’a prononcé une parole dans une autre langue ! Et tous ses cours se sont déroulés ainsi. Elle répétait les mots, les phrases, en faisant parfois des gestes pour nous apprendre à deviner et à penser dans la langue locale.

Je peux vous assurer qu’au bout de 9 mois de cours quotidiens, je savais lire, parler et écrire l’hébreu ! Tout cela pour vous dire qu’il ne faut pas hésiter à investir dans des cours en arrivant sur place.

Le Marathon des langues : une méthode efficace

Pour vous aider à relever le défi de la langue en expatriation, je vous recommande le Marathon des langues, une méthode unique et efficace. Pour le moment, la méthode s’adresse aux personnes qui souhaitent parler anglais ou espagnol en 6 mois. Mais il ne serait pas étonnant que vous ayez bientôt d’autres possibilités !

Je vous la recommande surtout pour l’anglais puisque j’ai testé le défi de 30 jours pendant lequel j’ai pu apprécié la richesse des contenus et des conseils prodigués par Lauriane, fondatrice du Marathon des Langues et son équipe.

En conséquence, si vous préférez apprendre l’anglais plutôt que la langue locale pour diverses raisons, je vous recommande leur programme « le Marathon d’Anglais« , un subtil mélange de développement personnel et d’apprentissage actif de la langue. Grâce au Marathon d’anglais, vous débloquerez votre oral même si jusqu’à maintenant vous n’osiez pas parler en public. Quand on connaît l’importance de la langue anglaise dans le monde, vous avez peut-être là une immense opportunité de la maîtriser.

J’espère que cet article vous aidera à surmonter la barrière de la langue en expatriation. Mais je ne vais pas vous laisser partir sans vous donner un dernier conseil.

Si vous souhaitez apprendre une langue rapidement, de manière efficace et plaisante, il faut que cela devienne une priorité. Votre décision de le faire doit être irrévocable et votre engagement total.

Croyez-moi, vos efforts seront vite récompensés. Vous aurez l’impression de découvrir un autre monde. Vous aborderez votre expatriation avec un nouvel œil, de façon plus sereine puisque la communication deviendra bien plus facile.

Alors, qu’attendez-vous ? Partez dès maintenant à la conquête d’une nouvelle langue !

À vous de jouer !

Laisser un commentaire