You are currently viewing Le Conjoint d’Expatrié : Une Vie pas Comme les Autres

Le Conjoint d’Expatrié : Une Vie pas Comme les Autres

Vivre à l’étranger : la place du conjoint d’expatrié

Partir vivre à l’étranger est un grand projet. C’est aussi une décision à ne pas prendre à la légère. En effet, ce projet nécessite d’être partagé et soutenu par tous les membres de la famille. Si l’expatriation est une expérience unique et enrichissante pour tous, elle demande tout de même une certaine préparation pour qu’elle soit vécue positivement. On peut alors se demander quelle est la place du conjoint d’expatrié qui part vivre à l’étranger ? Quel va être son quotidien aux côtés de l’expatrié ?

Car si l’expatrié a généralement décroché une opportunité de travail à l’étranger, le conjoint dit suiveur, n’a pas forcément la possibilité de trouver un poste dans la continuité de sa carrière. D’ailleurs, l’expatriation implique souvent des décisions qui peuvent être difficiles pour le conjoint expatrié, comme par exemple, quitter son travail et sa famille. Quel est le profil de ce conjoint d’expatrié ? Eh bien ce sont principalement des femmes qui suivent leur conjoint à l’étranger. Et ce statut n’est pas toujours facile à vivre…

Suivre son conjoint à l’étranger : une décision pas si simple à prendre

Partir vivre à l’étranger, c’est partager le quotidien aux côtés de l’expatrié qui est assuré d’avoir un emploi en arrivant sur place. De ce fait, la problématique de la vie professionnelle ne se pose pas pour lui. Pour sa part, le conjoint d’expatrié doit prendre une grande décision : celle de quitter son travail. Ajoutez à cela l’éloignement des proches, un environnement à reconstruire… Ce sont tout autant de défis que devra relever le conjoint expat.

Une expatriation vécue différemment selon le pays de résidence

L’expatriation est une expérience très personnelle. Et elle n’a pas la même signification selon le pays de résidence. Pour la plupart des conjoints d’expatriés, la mobilité internationale apparaît comme une belle aventure, le début d’une nouvelle vie. L’expatriation est donc très positive : elle apporte une connaissance et une véritable ouverture sur le monde à la personne qui la vit. Toutefois, la difficulté d’intégration est différente en fonction de la destination choisie. Si l’expatrié français est muté en Europe, sa conjointe pourra plus facilement rendre visite à ses proches. Si au contraire, l’expatrié est muté sur un autre continent, l’éloignement pourra alors devenir pesant pour la personne qui l’accompagne.

En outre, l’expatrié et son conjoint ne parte pas avec les mêmes bagages. En effet, si l’expat est assuré d’avoir un job dans son pays de résidence, il n’en est pas de même pour le conjoint. De ce fait, l’expatriation n’aura pas les mêmes bénéfices pour l’un que pour l’autre.

Pour aller plus loin : Partir vivre à l’étranger en couple : mes recommandations.

Les sacrifices du conjoint suiveur

Les sacrifices du conjoint d’expatrié sont multiples, que ce soit au niveau personnel ou professionnel. Certes, dans la vie on est tous confronté à la prise de décisions plus ou moins importantes. Mais pour une personne qui doit quitter son travail, ses amis, sa famille, son environnement, ses repères, son confort… Ce n’est pas si simple.

Démissionner pour suivre son conjoint

En France, le couple a, en général, un emploi. L’homme et la femme partagent donc leur temps de travail avec les collègues. Ils sont reconnus à leur juste valeur. Ils mettent également à profit leurs compétences au sein d’une entreprise ou dans leur propre business. Bref, ils ont tous les deux une vie active. Mais lorsque l’un des deux décroche une opportunité à l’étranger, le conjoint suiveur, lui, doit quitter son travail pour suivre. La démission devient alors inévitable.

S’éloigner de sa famille et de ses amis

Pour pouvoir vivre l’expérience de l’expatriation en couple, le conjoint expatrié va devoir s’éloigner de son entourage. Il lui faudra alors surmonter les moments de solitude et le manque de contact physique. Heureusement, internet permet de garder un lien avec les gens qu’on aime, même à des milliers de kilomètres.

Quitter un environnement familier

Déménager pour s’installer à l’étranger peut paraître assez troublant. En effet, les expatriés quittent un environnement qui leur est familier pour rejoindre un autre qui leur est totalement inconnu. Cela peut donc se transformer en un choc émotionnel important. En marge de cela, le déménagement requiert beaucoup d’énergie. Et une fois sur place, il faudra tout reconstruire pour faire en sorte de se sentir de nouveau chez soi : apprendre la langue, se créer un réseau d’amis, avoir de nouveaux repères… Cette nouvelle étape de la vie demande de la patience et de la persévérance aussi bien de la part de l’expatrié que du conjoint.

En conséquence, on peut dire que les sacrifices du conjoint suiveurs sont importants. Toutefois, toutes les expatriations ne sont pas nécessairement synonymes de déracinement et de sacrifices.

Pour aller plus loin : Le Choc Culturel en Expatriation : Comment y Faire Face ?

Suivre son conjoint à l'étranger

Une vie expat pleine d’opportunités

L’expatriation est souvent décrite comme une expérience enrichissante et gratifiante. Elle aide à s’ouvrir au monde extérieur et offre en général de belles opportunités en matière de découvertes, de culture, de vie professionnelle, de rencontres…

La découverte d’un nouveau pays

Pour la majorité des conjoints d’expatriés, l’un des plus grands avantages de l’expatriation réside dans la découverte d’un nouveau pays. En effet, un déménagement à l’étranger est rarement pour une courte durée. Par conséquent, on peut prendre le temps de visiter son pays de résidence, d’apprécier les paysages, de rencontrer les populations locales et de s’accoutumer au climat.

Une vie culturellement enrichissante

Cette vie expatriée est présentée comme enrichissante en termes culturels. Les expatriés ont la chance de découvrir de nouvelles cultures et de se familiariser avec les coutumes locales. Ils peuvent aussi alimenter leur propre patrimoine culturel en se constituant un réseau de relations internationales.

Le chamboulement de la routine

Vivre à l’étranger bouscule le quotidien. Mais cela n’a pas que des effets négatifs ! Réussir à prendre du recul sur sa vie et à s’en éloigner pour vivre une nouvelle expérience ne sera que plus enrichissant pour vous. L’expatriation permet donc de sortir de la routine.

L’expatriation réserve donc de nombreuses opportunités aux conjoints suiveurs.

Pour aller plus loin, ne manquez pas l’article sur les 5 bonnes raisons de suivre son conjoint à l’étranger.

La femme expatriée

D’après une enquête réalisée en 2017 par Expat Communication, 92% des conjoints suiveurs sont des femmes. Le mari, de par sa fonction, est amené à exercé une mission à l’étranger sur un temps plus ou moins défini et c’est donc la femme qui suit.

Pourquoi est-ce la femme qui suit généralement son mari en expatriation ?

La plupart des femmes expatriées décident de suivre leur mari dans leur nouvelle vie à l’étranger. Cette situation s’explique notamment par le fait que, dans la grande majorité des cas, les hommes bénéficient d’une opportunité professionnelle qui va améliorer le niveau de vie du foyer. De plus, l’international s’inscrit clairement dans une logique de carrière ascendante. Les femmes expatriées n’ont donc pas souvent la possibilité de refuser de suivre leur conjoint.

Un autre facteur à connaître est le salaire. Car même si les choses commencent à évoluer doucement, les femmes sont plus fréquemment amenées à mettre leur carrière en retrait par rapport à celle de leur mari puisqu’elles sont globalement moins bien payées que les hommes à responsabilité équivalente. Souvent, leur rôle se caractérise par le sacrifice, le courage et le travail « dans l’ombre ».

Cependant, les femmes expatriées ont bien souvent un rôle très important à jouer dans la famille. Elles sont celles qui vont contribuer à l’équilibre familial en expatriation. Elles vont faire en sorte que leur foyer soit heureux, quelle que soit la destination.

La femme expatriée

La réinvention des femmes expatriées

Plus de 80% des femmes expats souhaitent trouver un emploi à l’étranger. Mais seule la moitié réussira à décrocher un travail. Bien souvent, ces femmes sont confrontées à des obstacles administratifs, à des compétences qui ne sont pas valorisées dans leur pays d’accueil, à un manque d’offres d’emploi, à des entreprises très sélectives… Par conséquent, leur vie professionnelle est semée d’embûches.

Pourtant, certaines femmes expatriées ne renoncent pas et n’hésitent pas à se reconvertir professionnellement. L’entrepreneuriat est une des voies possibles pour celles qui n’ont pas réussi à trouver un emploi dans leur pays de résidence. Il faut dire que les femmes expatriées peuvent compter sur leur expérience professionnelle passée et leur savoir-faire. Une fois installées dans le pays d’accueil, elles choisissent de créer leur entreprise pour donner un sens à leur expatriation.

Pour d’autres femmes expatriées, travailler en freelance apparaît comme une solution pour retrouver une carrière à l’étranger. Mais elles n’ont pas toujours d’idée d’activité. Et pourtant, il existe une multitude de métiers possibles en freelance. D’ailleurs, si vous souhaitez trouver l’activité freelance qui vous correspond, je vous invite à cliquer ci-après : Comment trouver votre activité freelance en moins de 7 jours ?

La conciliation vie pro vie perso

Quand on est une femme expatriée, il est important de bien gérer sa vie privée et professionnelle. C’est particulièrement vrai pour les expatriées qui ont des enfants. Elles doivent s’assurer de trouver le temps nécessaire pour être avec eux et du temps pour se consacrer à leurs projets. Contrairement aux idées reçues, la vie d’expatriée n’est pas toujours facile. Comme en France, il faut bien gérer son planning, sa vie personnelle et professionnelle pour réussir à remplir toutes ses obligations. Mais à la seule différence qu’une vie à l’étranger comporte de nombreux défis à relever. La conciliation vie pro vie perso est alors une étape importante dans la vie d’une femme expatriée.

La place du conjoint d’expatrié est donc à ne pas négliger lorsqu’on part vivre à l’étranger. Il est d’ailleurs conseillé de toujours bien préparer son départ. De cette manière, vous éviterez les mauvaises surprises et vous vous adapterez au changement de la meilleure façon possible.

 

Laisser un commentaire